André CITROËN : la naissance de la marque aux chevrons.

Nous continuons à vous présenter des scientifiques devenus entrepreneurs.

editorial-editorial-21222André CITROËN est né le 5 février 1878 à PARIS. Elevé par sa mère, passionné par l’œuvre de Jules VERNE, l’exposition universelle de 1889 marquée par la construction de la tour Eiffel, va lui donner l’envie de devenir ingénieur et industriel, c’est la raison pour laquelle il intégra l’Ecole Polytechnique. Lors d’un voyage dans sa famille installée en Pologne, il découvre les engrenages en V (d’où le logo des chevrons), il rachète le procédé à des russes. Cette conception technique innovante permet de transmettre des puissances importantes sous réserve que les dents soient parfaitement usinées. C’est la raison pour laquelle André CITROËN va mettre au point une fraiseuse équipée d’un outil de coupe profilé capable de traverser le billot d’acier de part en part à un régime de 2 000 tr/min. Entre 1906 et 1914, il participe au redressement économique de l’entreprise d’automobiles MORS. André CITROËN voyage beaucoup, il visita notamment l’usine FORD, il va ainsi identifier des méthodes de travail qui optimisent la production.

A l’âge de 35 ans, il s’associe avec deux amis et il fonde « CITROËN, HINSTIN ET CIE », une usine de fabrication d’engrenages en chevron en V. La société est rebaptisée « Société anonyme des engrenages Citroën », il dépose alors de nombreux brevets relatifs aux transmissions industrielles et aux trains arrière des automobiles. Il fait tout, ingénieur, directeur de production et patron du service commercial. La Première Guerre Mondiale éclate, il décide de prendre part aux combats, il constate le manque de moyens matériels, il fait ériger une usine dans laquelle 13000 ouvrières fabriquèrent 23 millions d’obus. La guerre terminée, il reconverti son usine en site de production d’automobiles. Il rachète alors MORS, en 1921 la première voiture européenne fabriquée en série (la CITROEN TYPE A) sort de l’usine pour rouler dans les rues de PARIS. En 1926, il conçoit la première voiture européenne « tout acier », la carrosserie solide est entièrement fermée.

citroen-type-a-landaulet-1

En 1929, CITROËN devient le deuxième constructeur d’automobiles au monde, chaque jour plus de 400 véhicules sortent de l’usine, près de 50% des modèles étaient destinés à l’export. Des usines ouvrent à Surennes, Clichy, Saint-Ouen et Grenelle, la première, celle du quai de Javel reste aujourd’hui encore emblématique. André CITROËN développa un puissant Service Clients, il envoya des milliers de lettres aux visiteurs des espaces de ventes pour doper son business. Déjà, à l’époque, il médiatise son activité, c’était un visionnaire. Il a été un patron moderne, toujours soucieux du bien-être des ouvriers, il distribuait des primes et, par exemple, il créa une coopérative (boucherie, crèmerie, épicerie, mais aussi articles de mode, chaussures et jouets) pour améliorer le pouvoir d’achat de son personnel. L’histoire est belle, ses voitures participent à des expéditions, mais l’activité nécessitent d’importants investissements et en 1933 les banques coupent les vivres. C’est Pierre MICHELIN qui rachète le groupe (250000 emplois), et en 1976 c’est la famille PEUGEOT qui prend le contrôle de CITROËN.

André CITROËN a marqué son époque, son nom est devenu une marque mondialement connue, ses compétences transversales (R&D, organisation de la production, commercial) font de lui une référence de l’entrepreneuriat même si son destin économique personnel est plus tragique. Mort en 1935, CITROËN inspire toujours et encore des ingénieurs d’aujourd’hui désireux de créer leur société. L’histoire économique nous permet de mieux comprendre notre présent et d’appréhender l’avenir avec sérénité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s