Les questions de l’été : Episode 7

Tous les jours, dans notre métier, nous entendons parler d’innovation, d’objet disruptif, de modèle économique novateur … Mais la bonne question à se poser est qu’est-ce que l’innovation ?

Est-ce que si je rajoute une lame à mon rasoir je suis innovant ? L’iPhone 7 est une innovation ou une amélioration ? Existe-t-il une différence entre amélioration et innovation ? Au travers de cet article j’ai vraiment envie de partager avec vous mon point de vue sur l’innovation.

Pour commencer, nous devrions déjà poser une définition simple et concise de l’innovation, et sur internet nous trouvons : « Intégrer le meilleur des connaissances dans un produit ou service qui permet d’aller plus loin dans la satisfaction des individus ».

Nous voyons donc dans cette définition que l’innovation ne correspond pas forcement à un objet (iPod, Casque de RV, … ) mais aussi à un service, ce que j’appellerais « l’innovation d’usage ». On peut aussi voir que le capital humain est très important car on parle d’y intégrer les meilleures connaissances, l’innovation est donc le fruit de nombreuses recherches ou au moins une bonne idée.

Je vais vous partager deux exemples d’innovation très simples et qui ont pourtant changé la vie de millions de personnes à travers le monde.

– Si je vous parle d’une feuille de petite taille jaune, rectangulaire ou carrée, avec de la colle qui ne colle pas et que l’on trouve sur tous les bureaux et frigo. Vous avez trouvé ? C’est bien entendu le Post-It créé en 1980 par la société 3M suite à un recyclage d’anciennes étiquettes dont la colle était défectueuse.

– Si maintenant je vous parle de cristal, bille et d’encre qui ne sèche pas ? Je parle bien entendu du stylo Cristal BIC (je vous conseille d’aller voir l’histoire, en suivant ce lien Le Bic Cristal, l’histoire du célèbre stylo !) dont la naissance a changé la vie de beaucoup de monde. D’ailleurs, le premier gros client de M. BIC fut l’armée américaine qui trouvait que cela était bien plus pratique que la plume sur les champs de bataille ou en condition difficile. Avec ce nouveau stylo, nous pouvons écrire dans n’importe quelle position.

Pour revenir sur l’Innovation / Amélioration, nous devons distinguer deux types d’innovation :

– L’innovation de rupture qui fait table rase de l’existant pour le remplacer par quelque chose de nouveau et qui modifie les condition d’utilisation des gens. Par exemple, nous pouvons parler du passage de la cassette VHS au CD (DVD, BLURAY …)

– L’innovation incrémentale qui, elle, ne bouleverse pas les conditions d’usage et l’état de la technique, mais y apporte une amélioration sensible. Par exemple la succession d’iPhone ou de Samsung Galaxy tous les ans.

D’un point de vue immatériel, j’ai en tête deux types d’innovations :

– L’innovation d’usage, qui va changer, très souvent, notre manière de consommer. Par exemple, la naissance récente de la livraison à domicile de type Delivroo, Foodora, ou encore la star UBER qui nous transporte dans toutes les grandes villes du monde.

– L’innovation sociale, qui correspond à de nouvelles pratiques ou expérimentations en matière de service public ou d’action sociale. Par exemple, les congés payés, le guichet administratif unique ou les efforts en faveur des publics handicapés.

Pour finir, il est important de mesurer l’impact de l’innovation sur notre société, car d’un point de vue économique l’innovation à deux visages. D’un côté, après une innovation majeure nous pouvons voir d’autres innovations qui suivent, ce qui implique de la création de richesse et de la création d’emplois. D’un autre côté, s’en suit une phase de dépression où les innovations chassent les entreprises « dépassées » en provoquant de la destruction d’emplois. D’où l’expression de la « destruction créatrice » qui se rapproche en biologie de la sélection naturelle ou seuls les plus forts et plus adaptés survivent.

La rentrée approche et j’attends toujours qu’un éminent innovateur trouve le moyen d’arrêter le temps et nous permettent de profiter encore quelque temps des chaleurs d’été et des apéritifs en terrasse avec nos amis. Message à tous les mordus d’innovation, nous vous aimons et nous avons besoin de vous. Bonne fin d’été.

Thomas Gay-Casaburi, Consultant Associé de Kapitalium, à Nice le 15 août 2016.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s