Nous n’irons plus jamais… – Billet hebdomadaire de Kapitalium.

La société KAPITALIUM a décidé, depuis 2015, de ne plus participer au BA06.
Les raisons qui nous conduisent à cette décision sont multiples et méritent d’être connues.
D’abord, nous saluons un fait majeur et positif : le territoire des Alpes-Maritimes compte de plus en plus de PME innovantes à fort potentiel de développement. La fibre entrepreneuriale est bien vivante sur la Côte d’Azur, nous devons cette évolution aux seules vraies forces vives, les créateurs d’entreprises.
Nous avions proposé notre assistance à l’UPE 06, puisque nous travaillons auprès d’environ 500 investisseurs, mais « le clan » n’a pas accepté notre offre et nous a même éconduit avec une impolitesse certaine, rejetant ainsi nos partenaires financiers et industriels de premier rang qui ne viendront pas. L’entre-soit cultivé par une minorité a un coût pour tous.
Nous avons constaté que, dans la liste des investisseurs annoncés, lors des manifestations précédentes, beaucoup d’acteurs présentés ne sont pas des investisseurs au capital de start-ups. Nous déplorons cette manière d’agir et nous ne voulons pas y être associé. Pour preuves, nous tenons à la disposition de tous, les listes des soit-disant investisseurs ; y compris cette année, une confusion certaine est entretenue entre banques, plateforme de financement participatif, prêteurs, investisseur de Bretagne, Conseil en Gestion de Patrimoine,… en réalité peu d’investisseurs… Sur 500 acteurs du Private Equity, seuls deux sont présents, triste performance.
Nous avons présenté l’un des principaux investisseurs français en capital-amorçage à une membre éminente de l’UPE06, qui n’a même pas pris le soin de le recevoir ! Pas assez grand pour elle ou peut-être « trop parisien » … Le monde du capital-investissement a ses règles et même ses propres exigences que certaines incompétences professionnelles locales ignorent.
A grands coups de communications, sont cités quelques succès que nous saluons tous. Lors d’une interview au journal LA TRIBUNE, l’un des principaux organisateurs de cette manifestation déclare : « il faut s’emparer de la richesse du territoire ». Notre conception est tout autre : « il faut créer de la richesse sur le territoire ». Et ces « experts » auto-proclamés mettent sous le tapis leurs échecs, par exemple la liquidation judiciaire de leur « meilleure start-up de la Métropole », la société BIOTRAINER, primée fin 2014, malheureusement morte quelques mois plus tard. La science économique et l’entrepreneuriat n’ont rien à voir avec le pseudo militantisme de certaines organisations d’amis.
Certaines collectivités locales vont même jusqu’à financer la participation de riches donneurs d’ordres à ce meeting, nous n’approuvons pas cette gestion des deniers publics qui consiste à dépenser de l’argent des contribuables pour du business à des fins privées.
Nous souhaitons néanmoins aux entrepreneurs présents de trouver leur bonheur lors de cette journée, qui selon nous, relève davantage du domaine des petites mondanités locales que du monde du Private Equity.
L’équipe de Kapitalium, à Nice le lundi 21 mars 2016.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s