Kapitalium : « Les succès de l’été – 3 » Saveurs aromatiques du Sud.

lavande-ressource-ppale-fotolia-stevanzzLe département des Alpes-Maritimes est internationalement reconnu pour son climat, la diversité de ses paysages depuis le littoral azuréen jusqu’aux sommets du Mercantour, sa cuisine,… La marque « Côte d’Azur » est connue.

Ce territoire d’exception n’est pas tourné exclusivement vers le tourisme.

D’est en ouest, d’autres activités existent et se développent :

– Menton accueille le campus Méditerranée-Moyen Orient de la prestigieuse Ecole Sciences Po,

– La Métropole Nice Côte d’Azur a la volonté de dynamiser le quartier d’affaires de l’Arénas, de développer le territoire de l’Eco-vallée Plaine du Var avec des industries liées au développement durable, aux nouvelles technologies ou à la silver économie, de renforcer la zone industrielle de Carros.

– Sophia Antipolis, Pôle de compétitivité à vocation mondiale, est la plus importante technopole de France et d’Europe, fondée en 1969.

– Le bassin cannois veut fédérer une industrie tournée naturellement vers le cinéma, le nautisme et renforcer la place de l’aérospatiale avec le Centre Spatial de Cannes-Mandelieu qui date de 1929.

– L’arrière-pays développe la filière bois et des activités liées aux sports de plein air : ski, randonnées, escalade, accrobranche, canyoning, …

– Enfin, Grasse, Capitale Mondiale des Parfums, est tournée autour de l’industrie de la parfumerie. La filière arômes et parfums est mondialement reconnue : 10 % du chiffre d’affaires mondial de cette filière et 50 % du chiffre d’affaires national sont réalisés à Grasse.

Les senteurs rares du pays de Grasse comme la lavande, le myrte, le jasmin, la rose, la fleur d’oranger sauvage ou le mimosa sont utilisées par les Parfumeurs Galimard (depuis 1747), Molinard (1849) et Fragonard (1926).

Outre la parfumerie, les ingrédients aromatiques s’adressent à trois autres grands secteurs industriels aux marchés majeurs : les produits cosmétiques, les détergents et les produits agroalimentaires.

flacons

Naturellement, Grasse accueille le pôle de compétitivité national Parfums – Arômes – Senteurs -Saveurs, labellisé en juillet 2005. Le pôle parfums emploie 3 500 salariés directement et plus de 10 000 indirectement, des chiffres qui augmentent de 3 à 4 % par an.

Parmi les sociétés installées dans le pays grassois, il faut souligner la présence de l’entreprise MANE, société de création d’arômes et de parfums. Elle a été créée en 1871, au Bar-sur-Loup, par Victor MANE, cultivateur et distillateur de fleurs, qui installe ses premiers équipements dédiés à l’extraction de plantes à parfum. Ses héritiers vont développer la production d’arômes alimentaires, à l’international, et diversifier l’activité de l’entreprise dans le marché de l’agroalimentaire en fabriquant des matières premières pour les arômes.

MANE est actuellement implantée dans 32 pays, avec 25 usines et 42 centres de R&D. Elle est leader français des entreprises de l’industrie des parfums et des arômes et classée 7ème au niveau mondial. Elle emploie, à travers le monde, 4200 salariés.

C’est grâce aux évolutions entreprises par ses dirigeants successifs, en se tournant vers l’aromatique de synthèse et notamment vers les arômes alimentaires et en s’internationalisant, que la société MANE continue de croître et de sentir bon !!!!

Nicolas VAS, Directeur Administratif de Kapitalium, à Nice, le lundi 13 juillet 2015.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s