FRENCH CONNECTION ! – Billet hebdomadaire de Kapitalium.

billet_500_eurosLe titre de ce billet ne signifie pas que je viens écrire un billet à propos d’une gigantesque organisation spécialisée dans l’export de produits stupéfiants. Je vais vous parler de produits stupéfiants, je les qualifierai plus exactement de produits fascinants, les objets connectés qui peuvent être défiinis comme des objets ayant des identités et des personnalités virtuelles, fonctionnant dans des espaces de vie réel mais aussi utilisant des interfaces intelligentes pour se connecter à Internet et communiquer avec d’autres objets.

En France, nous ne sommes pas trop en retard dans ce domaine, beaucoup de start-ups et d’industriels de l’hexagone répondent bien présents sur ce marché qui représentera, en 2020, selon le géant américain CISCO, un chiffre d’affaires mondial de plus de 14.000 milliards de dollars avec 50 milliards d’objets connectés.

info-objet-connecte-par-personne1

Les objets connectés vont bouleverser de nombreux secteurs économiques, aux premiers rangs, les transports, l’énergie, la santé, la domotique et la sécurité ou encore l’urbanisme.

Citons quelques exemples pour savoir de quoi nous parlons. Dans le secteur des transports, la vie des automobilistes va changer, par exemple avec des applications qui indiquent les embouteillages ou bien les places de stationnement disponibles. Pour le secteur de l’énergie, ENGIE et ALSTOM développent en ce moment une plateforme qui permet de centraliser les données énergétiques au sein de villes intelligentes. Ou encore, des outils innovants favorisent dès maintenant la collecte et le traitement des déchets. Dans le domaine de la santé, des objets intelligents permettent de mieux gérer le quotidien de personnes dépendantes et vulnérables, la boite de médicaments intelligente créée par Vitality Glow Caps va simplifier la vie de malades, d’aidants ou encore de médecins.  Pour la domotique, les champs d’application sont nombreux : éclairage, chauffage, ouverture et fermeture des volets. Tout le monde pourra désormais contrôler son domicile à distance. Dans la maison, IKEA va vendre non seulement des cuisines mais aussi des meubles connectés.

imgV_objets-connectes

Il y quelques jours, je visitais l’Institut Méditerranéen du Risque, de l’Environnement et du Développement Durable qui représente une nouvelle forme de collaboration entre la Recherche, l’Entreprise et le Territoire et j’avoue facilement que j’ai été impressionné par les applications en présence liées aux technologies vertes et à la ville intelligente (Smart City). La prévention des risques ou la mobilité vont connaître des progrès fondamentaux dans quelques mois.

Côté start-up, la place à un nouvel eldorado économique est bien identifiée. Le LI-FI via OLEDCOM va permettre la transmission de données par la lumière. La société LOCKITRON va nous débarrasser des clés qui abîment nos vêtements avec un nouveau système de portes. Les produits de WITHINGS pour le corps et le bien-être gèrent notre physique tant en activité que pendant la période de sommeil. Les solutions FITBIT vont modifier les activités sportives. Avec FLOWER POWER, les jardiniers de nos villes pourront améliorer la durée de vie des plantes, avec des capteurs qui facilitent la gestion des apports en eau et en engrais. Les usages sont multiples, certains sont encore inconnus, d’autres vont influer massivement sur le quotidien des Hommes.

Vous trouverez bien évidemment des résistances au changement et aux évolutions technologiques. Oui, certaines applications vont nous rendre plus fainéants, nos aînés disaient la même chose avec l’arrivée du lave-linge ou du lave-vaisselle avant d’en apprécier le confort apporté.

Avec les objets connectés qui transmettent des données en temps réel, nous allons gagner en productivité, en pouvoir d’achat, nous sommes face à un formidable gisement d’emplois nouveaux. Les entrepreneurs intègrent ces nouveaux instruments. Certains élus ont compris l’importance de la capture, du stockage, de la recherche, du partage, de l’analyse de la visualisation et de l’usage efficient des données. Mon expérience professionnelle me conduit à penser que nous devons collectivement mobiliser de nombreux postes d’investissement vers ces applications intelligentes pour bâtir un avenir plein de perspectives. Le mode collaboratif « grands industriels – Start-up – PME – distributeurs et professionnels de la relation clients » va donner naissance à de l’innovation positive.  Ne négligeons pas nos forces, exploitons-les en mode collectif pour le meilleur.

Laurent GUIBERT, Directeur Général de Kapitalium, à Nice, le lundi 4 mai 2015.

Une réflexion sur “FRENCH CONNECTION ! – Billet hebdomadaire de Kapitalium.

  1. […] Fondation, T. L. (2016). The Linux Foundation Announces Project to Build Real-Time Operating System for Internet of Things Devices. http://www.linuxfoundation.org/news-media/announcements/2016/02/linux-foundation-announces-project-build-real-time-operating-system. French connection. (s.d.). Kapitalium. FRENCH CONNECTION ! – Billet hebdomadaire de Kapitalium. […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s