Place aux séniors et à la Silver Economie – Billet hebdomadaire de Kapitalium.

billet_500_eurosLes évolutions démographiques et sociétales conduisent naturellement l’équipe de KAPITALIUM à engager des actions professionnelles au profit de PME positionnées dans le secteur de la Silver Economie. Notre premier client est TOGI SANTE qui commercialise des produits et services principalement destinés aux seniors. En France, les personnes âgées de plus de 60 ans sont aujourd’hui 15 millions. En 2030, elles seront 20 millions. L’émergence de PME, voire d’ETI, dans ce secteur à forte considération humaine, permettra de répondre pleinement aux exigences de demain, d’une partie de la population qui mérite notre meilleure considération.

Le potentiel des PME françaises est bien réel. Ne devons-nous pas favoriser le confort de vie de nos aînés ? N’avons-nous pas des devoirs à l’endroit de celles et de ceux qui nous ont donné la vie ? Le soin à domicile, l’aide ménagère, l’assistance au repas, la fourniture de produits facilitant le quotidien de personnes dépendantes, ne constituent-ils pas des actes qui doivent devenir évident dans une société qui se veut humainement évoluée ? L’augmentation de la durée moyenne de la vie nécessite que nous intégrions davantage des initiatives relatives aux malades liées au grand âge. Nous pensons par exemple à la DMLA ou encore à Alzheimer qui touchent le troisième et le quatrième âge.

La Silver Economie regroupe des dizaines d’activité telles que la santé, le confort, l’équipement du logement (la domotique réalise d’énormes progrès en ce moment), la sécurité, l’alimentation mais aussi le domaine des loisirs. D’un point de vue strictement économique, nous aurions tort de négliger ces hommes et ces femmes dotés d’un pouvoir d’achat nettement supérieur à la moyenne. L’arrivée de la « robolution » et la démocratisation de la téléassistance vont modifier les modes de vie de nos papis et mamies. Les « cheveux argentés » valent de « l’or », les plus jeunes peuvent se nourrir de l’expérience de leurs ascendants, les acteurs publics doivent les intégrer à la croissance économique, l’aspect social de ce secteur naissant est lui aussi fondamental pour notre société qui a l’objectif de parvenir à maintenir les liens intergénérationnels en dépit des aléas provoqués par le temps qui passe trop vite.

Nous sommes au début de la construction de cette filière où les verbes inventer-concevoir-vendre-expliquer-installer-assurer (le suivi)-prennent un sens noble. Donnons les moyens à nos entreprises de faciliter la transition démographique à l’heure où d’autres sociétés s’engagent dans la transition énergétique. La France, pays des Droits de l’Homme et du Citoyen, a vocation à être pionnière dans ce secteur.

Le marché des happy-boomers qui entendent profiter de la vie représente un véritable eldorado économique : ils sont nés dans la société de consommation, ces seniors actifs sont hyper connectés, c’est même la génération la plus dépensière du web, et nombreux sont ceux qui préparent leur future situation de dépendance.

Laurent GUIBERT, Directeur Général de Kapitalium, à Nice, le lundi 12 janvier 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s