Une équipe singulière, des victoires plurielles ! – Billet hebdomadaire de Kapitalium.

billet_500_eurosPour le dernier billet du millésime 2014, je ne vais pas vous parler de Finance, ni de PME, ni d’investisseurs, ni de clients sans lesquels Kapitalium n’existerait pas, ni de mes formidables associés-bâtisseurs, ni de technologie, en quelques mots, je vais vous présenter un patron de start-up que je connais très bien.

Le gérant de Kapitalium n’a pas de voiture de fonction. Son salaire est le même que celui de ses associés salariés. Il n’a pas un grand bureau. Il n’a pas d’horaires définis. Il préfère LinkedIn et la valeur humaine aux DRH. Il laisse la comptabilité et l’administration à Nicolas et l’expertise technique à Thomas. Il n’a pas le plus beau téléphone, ni l’ordinateur le plus performant. Il utilise quotidiennement son agenda, en papier ça va sans dire ! Il a compris qu’il ne fallait rien attendre des réseaux bancaires. Il laisse l’autorité aux clients de sa TPE. Il informe ses deux alliés de ses points de satisfaction et des aspects à améliorer. Il essaye d’avoir conscience de ses propres limites : l’utilisation de l’imprimante lui est interdite en raison de son célèbre statut de vrai gaucher !

Il passe beaucoup trop de temps au téléphone. Il veut tuer l’administration quand elle ne va pas assez vite ou quand elle lui envoie des demandes de paiement. Chaque soir, il se demande s’il a bien pris la bonne décision. Il recherche des talents. Il transmet et il apprend. Il écrit aux clients et aux financiers pour faire avancer les dossiers. Il est en colère quand le soleil ne veut pas montrer son visage. Il s’émerveille en découvrant l’ingéniosité de certains entrepreneurs. Il se tient informé en lisant la presse économique. Il écoute les nombreuses critiques qu’il reçoit de partout, quotidiennement. Il évite les coups et refuse de critiquer ses compétiteurs. Il transforme souvent ses idées. Il entretient un rapport sain avec l’argent. Il met en valeur son entourage pour mieux le motiver et pour entretenir un climat apaisé et fertile. Il jette un coup d’œil sur le compte en banque de sa société. Il oublie le CAC 40 mais pas complètement. Il regarde par la fenêtre si la Méditerranée est toujours bien là. Il montre à tous sa confiance et son optimisme. Il fait preuve de compassion. Il assume ses défauts, il arrive même à en rire. Il délègue, ça l’arrange. C’est ainsi que le ménage est souvent assuré par l’un des associés…

Il distribue généreusement sa carte de visite. Il calcule son risque. Il s’adapte face aux imprévus. Il imagine demain, voire après-demain. Il s’invente diplomate, mais vraiment quand c’est impératif !!

Il contourne les obstacles en veillant à ne jamais franchir la ligne jaune. Il raconte des anecdotes marquantes liées à son passé. Il fait attention aux fautes d’orthographe parce qu’il sait que le Directeur Administratif ne lui fera pas de cadeau. Il ne parle jamais à la troisième personne, il utilise le NOUS, sauf aujourd’hui. Il sait que, sans son entourage, rien n’aurait été possible et il n’oublie pas de remercier les uns et les autres pour leur confiance ou bien pour leur implication. Il sait que seule la victoire avec la manière est belle. Il est fier du parcours accompli par deux personnes qui ont su écouter, apprendre, accomplir, transmettre et apporter leur pierre à l’édifice.

Merci de m’avoir supporté dans les moments difficiles, merci d’avoir su partager les réussites et merci de continuer à tracer la voie du développement de Kapitalium, un rêve devenu réalité, une œuvre collective.

Laurent GUIBERT, Directeur Général de Kapitalium, à Nice, le lundi 29 décembre 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s