Nos startups parfumeront nos vies – Billet hebdomadaire de Kapitalium.

Hewlebillet_500_eurostt Packard, Intel, Atari, Microsoft, Apple, Yahoo!, eBay, Google, Facebook, Twitter, Free, Price Minister, Pixmania, Meetic, Viadeo, Dailymotion, ou encore Deezer, ça doit vous dire quelque chose, n’est-ce pas ?

Ces entreprises ont toutes au moins un point commun : elles ont été des startups. Elles ont commencé leur activité avant de s’élever, souvent elles ont levé des fonds pour grandir plus rapidement. Nous admettrons que quelques entreprises similaires ont connu des dérapages, certaines sont mêmes définitivement mortes, d’autres n’ont pas rencontré un succès aussi fulgurant que les sociétés précitées.

Nos coups de cœur pour les entrepreneurs qui donnent naissance à des TPE à fort potentiel de croissance, nous avons voulu vous l’expliquer en quelques mots. Nous croyons en la très haute technologie au service de la santé, de la sécurité, de l’environnement, du tourisme, de la communication ou encore des rencontres humaines.

Jeunes, les LEGO, PLAYMOBIL ou encore MECCANO, nous ont fait rêver. Adultes, avec notre métier, nous avons voulu conserver un regard sur la vie qui consiste à vouloir le progrès, à apprécier la construction d’un avenir prometteur et à jouir du présent. Il y a quelques semaines, nous gouttions les pâtisseries de l’un de nos clients (40 emplois créés en quatre ans), il y a quelques jours nous visitions une boulangerie familiale qui emploie aujourd’hui plus de 450 salariés, la semaine passée nous partions à la découverte des « pépites » présentes au salon POLLUTEC.

Nous voulons aider les dirigeants de petites entreprises à mieux faire connaître aux financiers leurs ambitions, leurs perspectives, leurs stratégies, leurs personnalités respectives, leurs produits et services. En France, nous avons su construire différentes formes de solidarité qui fonctionnent comme des amortisseurs sociaux face aux chocs brutaux que la vie présente par moment. Nous pouvons, si nous le voulons, bâtir un mouvement collectif en faveur de l’entrepreneuriat qui met en valeur les individus, qui respecte la Terre et in fine participe à l’aménagement harmonieux de nos territoires. La France n’est pas et ne sera jamais la Sillicon Valley, elle dispose néanmoins d’atouts remarquables pour devenir un tissu économique prospère : des étudiants travailleurs, des ingénieurs brillants, des commerciaux résistants, des patrons engagés, une surface maritime riche, des villes et villages accueillants. Nos talents sont bien réels, ils ont fait notre histoire (Louis Pasteur, André Citroën, les frères Montgolfier, Clément Ader, Auguste et Louis Lumière, Louis Braille, Dom Perignon, Blaise Pascal, Joseph Nicéphore Niepce, René-Théophile-Hyacinthe Laennec et beaucoup d’autres). il n’y a aucune raison, vraiment aucune, pour que nos grands esprits ne fondent pas notre futur, ils sont nombreux à travailler dans l’anonymat de TPE qui ne demandent qu’à germer, il ne leur manque qu’un peu d’engrais pour éclore, fleurir et parfumer nos vies.

Laurent GUIBERT, Directeur Général de Kapitalium, à Nice, le lundi 8 décembre 2014